Charente Libre (France)

Les amoureux veulent du spectaculaire.


Une agence s'est spécialisée dans la déclaration d'amour spectacle, sur la pelouse du Stade de France ou sur les ailes d'un avion. Tout dans la démesure.


La Saint-Valentin, c'est comme l'ours dans les Pyrénées, ou la cigarette dans les restos. Il y a les "pour" et les "contres", et personne ne sera jamais d'accord. Nicolas Garreau, lui, croit en l'amour, et pas seulement celui qu'on fête le 14 février. Le grand Amour. Romantique à souhait. Il y croit tellement qu'il a laissé tomber sa carrière d'ingénieur aéronautique pour ouvrir, il y a un an dans la région parisienne, son agence spécialisée dans la déclaration d'amour originale ! Pour faire connaître sa riche idée et son nouveau business, il a littéralement inondé toutes les rédactions de France. Et ça marche. On commence à parler de lui sur toutes les radios et télés.


Question amour, ce jeune Parisien fait plutôt dans la démesure. Il ne conçoit pas une demande en mariage sans débarquement de la cavalerie ou de la Patrouille de France. L'amoureux transi en mal d'inspiration qui fera appel à lui (il en comptabilise un par jour) en aura pour son argent. Au choix, il pourra déclarer sa flamme par feu d'artifices, lors d'un concert, ou au cirque... Nicolas Garreau a retenu une trentaine de scénarios sur la centaine qu'il avait imaginés au départ. Il les a tous testés avec sa compagne.


La plus demandée, c'est le vol en avion au-dessus des châteaux de la région parisienne. Les amoureux profitent du paysage quand ils sont surpris par un deuxième avion portant sur ses ailes le message d'amour. Effet garanti paraît-il. 2490 € la prestation tout de même. Mais il y a plus cher : 15.900 € pour voir une patrouille aérienne inscrire votre prénom ou un magnifique « je t'aime » en fumigène d'un kilomètre dans le ciel. Le summum !


Une pluie de roses rouges


Et Nicolas Garreau ne trouve même pas ça ringard. Il est parti d'un verdict sans appel : « 80 % des femmes sont déçues de la manière dont elles ont été demandées en mariage ! ». Alors il a décidé de changer le cours des choses. Il veut à tout prix éviter les gaffes : la jolie bague cachée dans le gâteau à la fin du repas trop arrosé, ou la demande en mariage à la sortie du concert de Patrick Bruel. Erreur fatale, surtout si la demoiselle est fan du chanteur.


Lui, conseille une croisière romantique sur la Seine, avec une pluie de mille roses rouges tombées du ciel sous le pont des Arts (4490 €). Ou un dîner dans le cloître d'une abbaye dans un silence total, mais auréolé de 100 bougies flottant dans les airs (4490 €). Les sportifs, eux, devront mouiller leur chemise et clamer leur amour lors d'une course-poursuite à bord de la Ford Gran Torino de « Starsky & Hutch », ou diffuser le film de leur vie sur les écrans géants du Stade de France et déclarer leur flamme sous les applaudissements (enregistrés) de 90.000 personnes dans une ambiance Coupe du Monde. La prestation la moins chère, c'est le dîner lyrique avec serveur qui se métamorphose en chanteur d'opéra pour 590 €.


« En général, ça se termine dans les pleurs », raconte Nicolas Garreau, jamais bien loin, pour s'assurer que tout se déroule comme prévu. « Les gens ont l'impression d'être dans un film. » Bien sûr, ça fait cher le mot d'amour, mais il paraît que certains couples préfèrent dépenser moins pour le mariage et s'offrir un moment à deux inoubliable.


Christelle Lasaires


ApoteoSurprise

101 rue de Sèvres

75006 Paris

06 03 15 37 06

7j /7 de 10h à 23h

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Pinterest Icon

Mentions Légales - CGV - SARL au capital de 10.000 euros - SIRET 482 226 909 00026 - RCS Paris B 482 226 909 - Assurance RCP Hiscox n° HA RCP0230415
Copyright © 2006-2020 ApoteoSurprise, Tous droits réservés, Concept et scénarios déposés, Marque déposée INPI n° 043329077