Femmezine (France)

Updated: May 17, 2018

La demande en mariage vous fait craquer.


À une époque ou un mariage sur deux finit par un divorce, ou union libre et pacs sont rentrés dans les moeurs, ou mai 68 et la libération sexuelle ont fait voler en éclat les valeurs traditionnelles, la demande en mariage continue de faire fantasmer les femmes... et les hommes avec ! Il existe même des sites Internet spécialisés pour ça. Pourquoi ce rituel (civil ou religieux) a-t-il toujours autant la côte aujourd'hui ?


Véritables phénomènes de société, dans nos séries préférées (Sex and the City, Desesperate Housewives, Grey's Anatomy), les héroïnes bien que financièrement autonomes et sexuellement libérées, continuent de fantasmer sur le fait que Jules leur passe la bague au doigt! A leur suite, un grand nombre de nos contemporaines... Signe d'un engouement durable et jamais démenti des filles pour les histoires de prince charmant et de rêves d'union avec lui ?


Avec plus de 250000 unions (Source INSEE) célébrées en France en 2008, et malgré l'explosion du nombre de pacs (plus de 50000 par an), le mariage continue d'être un marché en plein essor. Et ça commence dès la demande, un des sujets de conversation favoris dans les tchats et forums sur la Toile.


Quand je serai grande, je serai Pincesse ou rien !


« 80 % des femmes confient avoir été déçues par la demande en mariage qui leur a été faite», assure Nicolas Garreau, créateur d'ApoteoSurprise, un site qui murmurent à l'oreille des hommes décidés à ne pas se prendre une veste! Limousine, champagne, panneau 3x4 en plein Paris, montgolfière, chalet sur une île, pluie de roses... Jules ne recule devant rien pour nous entendre lui répondre OUI! Tous ces scénaris s'appuient sur deux fantasmes féminins de base : celui d'être considérée par l'aimé comme la personne la plus précieuse qui soit. Et la possibilité d'une régression infantile jusqu'à l'époque bénie où petite-fille, on jouait à la princesse.


C'est en toute connaissance de la psychologie humaine que les nouveaux marieurs des temps modernes transforment le rituel de la demande en entreprise commerciale. S'ils savent titiller le désir féminin, ils excitent aussi l'imaginaire masculin en proposant au petit garçon caché en chacun d'eux d'enfiler la panoplie du super-héro: prince charmant, chevalier servant, héro romantique, que chantaient déjà les troubadours du Moyen Âge, bien inscrit dans notre imaginaire collectif.


Mais concrètement, parce que quand même, pourquoi la demande en mariage reste-t-elle le plus grand rêve féminin? Au plus profond de notre inconscient, à la suite de nos mères et grand-mères, survit cette idée qu'une femme est vraiment reconnue comme telle à partir du moment où un homme lui demande d'être la sienne! On accèderait à notre totale féminité qu'en étant officiellement légitimée par un homme (celui qu'on aime de préférence)! Consécration, être « femme de », l'unique, l'élue choisie entre toutes, abandonner le nom de son père pour celui d'un mari, semble constituer une réponse sécurisante pour toute femelle humaine arrivée à l'âge adulte.


Nous ne serions que des animaux améliorés ?


À l'époque des amours, tout le règne animal se livre à des parades de séduction en vue de charmer le partenaire du sexe opposé et d'oeuvrer à la reproduction de son espèce. La demande en mariage serait finalement la culmination de cette parade amoureuse chez les humains! Cependant, non, les humains ne sont pas des mammifères comme les autres! Ils vivent dans un univers quadrillé par le langage et les symboles. La demande en mariage vient précisément symboliser l'amour qui lie le couple. La sensation d'avoir trouvé l'être avec qui nous allons passer notre vie soulagerait deux grandes peurs également bien ancrées dans nos inconscients : le mariage mettrait fin à la brûlure du désir (grâce à la croyance que, dès lors, l'autre nous appartient...!!!) et calmerait la peur de la solitude et du manque affectif.


Réussir à mettre un homme à ses pieds apporterait une sensation de (toute) puissance, de pouvoir. Cette expérience rassurerait la femme sur sa valeur! Elle permettrait également de réparer toutes les blessures narcissiques qui lui ont précédées: ruptures et râteaux en tout genre, et même désintérêt ou manque d'amour (fantasmé ou réel) de ses propres parents !


Rêver d'épouser le prince charmant, comme Blanche-Neige, Cendrillon ou la Belle au bois dormant, est donc encore bien ancré dans le top 10 de nos fantasmes! Pour autant, pas question de mettre la pression à son compagnon. Pour être réussie, la demande doit être spontanée! Heureusement, il y a encore aujourd'hui une foule de chevaliers servants et prince charmants en puissance! Ouf! Et après... ? Après, vous vous débrouillez! Les contes de fées ne vont jamais au-delà de cet arrêt sur image du prince sur son flamboyant destrier emportant sa belle et sa bague au doigt vers le lointain...!


Elodie Trouvé


ApoteoSurprise

101 rue de Sèvres

75006 Paris

06 03 15 37 06

7j /7 de 10h à 23h

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Pinterest Icon

Mentions Légales - CGV - SARL au capital de 10.000 euros - SIRET 482 226 909 00026 - RCS Paris B 482 226 909 - Assurance RCP Hiscox n° HA RCP0230415
Copyright © 2006-2020 ApoteoSurprise, Tous droits réservés, Concept et scénarios déposés, Marque déposée INPI n° 043329077